VISIOCONFÉRENCE AVEC LA CONFÉRENCE DES DIRIGEANTS DES ÎLES DU PACIFIQUE

PRESIDENCE – 2 juin 2021

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le ministre des Finances et de l’économie, Yvonnick Raffin, et le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont participé, mardi et mercredi, à la onzième Conférence des dirigeants des îles du Pacifique (Pacific Islands Conference of Leaders PICL), qui s’est tenue de manière virtuelle, en raison de la pandémie de covid-19.

La Conférence des dirigeants des îles du Pacifique a été créée à l’initiative des Etats-Unis en 1980. Elle est basée au centre de recherches de l’East-West Center, à Hawaii. Son secrétariat est assuré par le Programme de développement des îles du Pacifique (PDIP). Près de vingt Etats et territoires du Pacifique en sont membres, dont la Polynésie française. Cette Conférence permet aux dirigeants du Pacifique de discuter de sujets d’intérêts mutuels.

La dernière édition de cette conférence avait eu lieu en 2016. Cette onzième édition, qui était très attendue, a été ouverte par le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, qui a exposé la vision américaine pour la région Pacifique et a identifié des sujets de coopération au profit des pays océaniens.

La conférence a été présidée par le président des Etats Fédérés de Micronésie, David Panuelo. Il a rappelé à plusieurs reprises l’importance de maintenir une région unie face aux enjeux auxquels les îles du Pacifique doivent faire face, notamment la sortie de crise due à la pandémie, et a souligné l’importance des partenariats avec les pays continentaux pour garantir le développement des pays et territoires océaniens.

Le Secrétaire d’Etat des Etats-Unis et Envoyé spécial pour le climat, John Kerry, est intervenu afin d’aborder la thématique du changement climatique, son impact sur les îles du Pacifique, et les possibilités d’assistance pour garantir le développement résilient des îles du Pacifique. Il a également rappelé les efforts nécessaires pour limiter la hausse de la température globale à 1.5°C.

Lors de leurs interventions, le Président Fritch et le ministre Yvonnick Raffin ont félicité les Etats-Unis pour la relance de cette conférence « Etats-Unis-Océanie » et pour leur retour dans l’Accord de Paris sur le climat. Ils ont présenté les priorités de la Polynésie française en termes de reconstruction économique suite à la pandémie, de diminution de gaz à effet de serre, de transition énergétique et de bonne gestion des ressources marines.

Pendant la conférence, Mary Hattori a été nommée Directrice du Programme de Développement des Iles du Pacifique (PDIP) jusqu’en 2025. Elle sera ainsi responsable de la mise en œuvre des priorités identifiées par les dirigeants du Pacifique et les Etats-Unis.

Les Etats Fédérés de Micronésie ont été reconduits à la présidence de la Conférence. La douzième Conférence des dirigeants des îles du Pacifique aura lieu à l’East-West Center, à Hawaii, en 2022.

DISCOURS DU MINISTRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES, YVONNICK RAFFIN

DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE, ÉDOUARD FRITCH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here