Nouvelle Calédonie – Recours contentieux pour le retrait des clips de campagne des voix du « Non »

Communiqué : Recours contentieux pour le retrait des clips de campagne des voix du « Non »

Nous, citoyens calédoniens de diverses ethnies rassemblées en un collectif tenons à dénoncer avec force et vigueur les clips animés des Voix du NON qui sont diffusés chaque jour par le service public de télévision et radiodiffusion dans le cadre de la campagne officielle référendaire. Nous le faisons avec d’autant plus de force en ce jour de 60ème anniversaire de la mort de Frantz Fanon, intellectuel martiniquais et figure majeure de l’antiracisme.

Nous nous insurgeons contre ces vidéos qui ont pour unique but de mettre en scène une image dégradante et infantilisante des populations océaniennes et notamment kanak représentées par des personnages animés à qui l’on veut expliquer les dangers allégués de l’indépendance. Il existe dans ces clips une hiérarchie raciale implicite qui est destructrice du vivre ensemble et de la construction du peuple calédonien.

Nous souhaitons exprimer notre indignation face à la manière dont les populations océaniennes sont humiliées et déshonorées au travers de leur expression, leur vulgarité, et leur comportement qui tendent à faire passer les gens de ce pays pour des individus sauvages et ignares que l’excuse de l’humour ou la prétendue visée pédagogique ne sauraient justifier.

Nous sommes stupéfiés de constater que ces clips aient pu être validés par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et la Commission de contrôle de la consultation et regrettons le silence assourdissant du Comité des sages face à l’agressivité de cette propagande raciste. Ces vidéos n’ont clairement aucune place dans cette campagne référendaire avec un enjeu aussi important pour l’avenir de notre pays.
Nous appelons l’ensemble des Calédoniens et surtout la jeune génération à être vigilants face à cette banalisation du racisme dans notre pays dont la promotion continue sournoisement sous couvert d’un humour paternaliste et condescendant, cela même après 30 ans d’accords de paix.

En conséquence, nous avons déposé au Conseil d’Etat un référé-liberté visant à demander d’urgence que ces clips de campagne soient retirés en raison de l’atteinte grave portée à la dignité humaine.

En cela nous défendons des valeurs universelles.

Les représentants du collectif A Nouméa,

Le 6 décembre 2021

Boris AJAPUHNYA Mathias CHAUCHAT Emma MALAVAL Iliata TEUGASIALE

Contacts :
Boris AJAPUHNYA +687 95.33.55 / ajapuhnya.boris@live.fr
Mathias CHAUCHAT +687 78.62.31 / mathias.chauchat@gmail.com

SIGNEZ LA PETITION EN LIGNE DEMANDANT LE RETRAIT DE CES CLIPS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here