Louis Gabriel Domeny de Rienzi : L’Océanie gravée dans la mémoire

Flotte de pirogues doubles à Tahiti, une gravure qui a été copiée de très nombreuses fois.

TAHITI INFOSRédigé par Daniel Pardon le Vendredi 9 Juillet 2021

Rarement personnage aura autant suscité de méfiance, de défiance même, voire de totale incrédulité que Louis Gabriel Domeny de Rienzi, explorateur, aventurier, auteur à succès encore qualifié aujourd’hui d’illusionniste par certains biographes à la dent –et la plume– dure… On lui doit pourtant un énorme travail sur l’Océanie, publié entre 1834 et 1836 à travers trois volumes de l’ambitieuse collection “L’Univers” éditée par Firmin Didot à Paris ; une “Océanie” en trois tomes et 1 440 pages, auxquelles il faut ajouter 304 gravures et des cartes détaillées ; un travail qui servit de référence pendant de nombreuses années…
 
On ne sait que peu de détails sur la prime jeunesse de Louis Gabriel Domeny de Rienzi, sinon qu’il vit le jour à Cavaillon, dans le sud de la France le 30 mars 1789, année agitée s’il en fut. La région, le Comtat Venaissin, venait d’être attribuée à la France alors que jusque-là, elle était propriété du pape. 

(…)

“L’auteur y embrasse tout”

La première page des tomes consacrés à l’Océanie, au total 1 440 pages et un peu plus de 300 gravures.

La première page des tomes consacrés à l’Océanie, au total 1 440 pages et un peu plus de 300 gravures.Lorsque les trois tomes de l’Océanie sont publiés, les critiques sont élogieuses. Nous avons relevé celle-ci : “C’est une revue géographique et ethnologique, anthropologique et philologique de ce nouveau monde. L’auteur y embrasse tout ; race d’hommes, idiomes, histoire, géologie, histoire naturelle, mœurs, religion, lois des peuplades sauvages de ces innombrables groupes d’îles, il a tout décrit ; il raconte ce qui est, ce qu’il a vu, ce qu’il sait ; ce qu’il recherche avant tout, c’est la vérité ; à côté du savant se montre le philosophe religieux aux idées larges et généreuses, qui envisage le progrès et le bonheur de l’humanité ; l’auteur s’y place au premier rang des géographes, des savants et des écrivains. L’Océanie a déjà été traduite en Allemagne et en Italie. Partout les journaux ont loué cet ouvrage…”.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ICI : TAHITI INFOS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here