Heifara Wakea – L’Armée de l’Air vient de lancer un exercice de projection de puissance à plus de 17000 km de la Métropole

Avec son florilège d'améliorations et de nouvelles capacités, le standard F3-R du Rafale est une véritable révolution. Il apporte encore un gain capacitaire majeur à ce chasseur à la polyvalence élargie. FICHE TECHNIQUE - MINSTERE DE LA DEFENSE

AIR & COSMOS21/06/2021 05:29 | Yannick Genty-Boudry

Projection

Avec l’accroissement des tensions régionales dans la zone Asie-Pacifique la France sera-t-elle en mesure de protéger ses ressortissants qui demeurent aux antipodes de la Métropole ou de se tenir aux côtés de ses alliés en cas d’offensive ? Tel est en tout cas l’objectif que s’est fixé l’Armée de l’Air qui se met d’ores et déjà en ordre de bataille pour déployer d’ici 2023 prés de 20 Rafale en moins de 48h, et sur préavis court, jusqu’en Polynésie Française. L’exercice Heifara Wakea pose le premier jalon de cet exercice. 

Heifara

170 aviateurs ont décollé dimanche à 9h de la base d’Istres avec 2 A330 MRTT et 2 RC-135 pour permettre à 3 Rafale de rejoindre Tahiti sur deux jours, moyennant le ravitaillement de 65T de carburant. Après une embardée qui a permis aux Rafale de survoler l’Ecosse, l’Islande, puis le Cercle Polaire, l’équipage vient juste de se poser sur la base de l’US Air Force à Travis en Californie. Dés cette première journée les pilotes de Rafale ont établi un nouveau record de durée en volant plus de 12 heures sans discontinuer.

LIRE TOUT L’ARTICLE SUR : AIR & COSMOS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here